Promenades à Le Roux. La chapelle aux rats. (2,6 ou 3,6 km)

Le point de départ proposé est la Place de Le Roux.

Quittons la place par son extrémité sud, à l’arrière de l’église. Nous débouchons sur la rue Lieutenant Cotelle (1) que nous empruntons vers la gauche sur une quarantaine de mètre avant de nous diriger vers la droite dans la rue Grande.

Nous arrivons au carrefour avec la chaussée de Charleroi (N922) que nous traversons pour atteindre la rue de la Chapelle-aux-rats juste en face. 
Suivons cette rue sur environ 100m puis tournons à droite dans la rue de Walcourt. Sur notre gauche, après la première maison à façade de briques, se trouve la « Chapelle-aux-rats » ainsi nommée car elle contient une statue de Ste Gertrude, abbesse de Nivelles, qui était invoquée jadis contre la fièvre, les invasions de rats et de souris. 
Dans l'iconographie médiévale, des rats et des souris lui grimpent le long de la robe ou encore le long de la crosse qu'elle tient.

Cette rue asphaltée se transforme bientôt en chemin de terre. Plus loin nous traversons la rue de Cocriamont pour retrouver l’asphalte jusqu’à la dernière maison puis à nouveau la terre parfois boueuse selon la pluviosité des jours précédents… . Mais attention, après environ 60 m seulement de ce chemin de terre, nous devons tourner à droite dans un chemin, cette fois herbu. Il se dirige vers la chaussée de Charleroi.

Traversons la chaussée et prenons 30 m plus à gauche le chemin herbu qui nous amène presqu’à l’autre extrémité de la rue Lieutenant Cotelle.


C’est ici que nos deux parcours se séparent : pour le trajet de 3,6 km prenez à gauche, pour celui de 2,6 km prenez à droite.

Parcours 2,6 km : Suivez la rue Cotelle jusqu’au premier carrefour près du monument. Là, tournez à gauche puis première à droite : rue du Chaurnia qui rejoint bientôt la rue Grande et la place.

Parcours 3,6 km : Nous prenons le premier chemin empierré à droite qui descend lentement pour remonter ensuite après avoir croisé un ruisseau. 
Au premier carrefour prenons à droite un chemin de terre parfois très boueux à hauteur du même ruisseau que nous recroisons un peu avant une ferme.


A la ferme, prenons le chemin asphalté de droite qui nous conduit 400 m plus loin à la rue du Chaurnia que nous empruntons à droite puis première à gauche pour rejoindre la rue Grande et la place.

(1) Août 1914. Des hordes de casques à pointe envahissaient alors la Belgique, semant terreur et effroi. Chargé de contenir l’ennemi aux avant-postes de la bataille, le sous-lieutenant Cotelle est touché par trois balles ennemies, le 22 août 1914, au lieu-dit « La Closière Grosjean », au hameau du Lotria. Blessé gravement, il commande à ses hommes de s’en aller pour sauver leur peau, il agonisera et mourra seul dans la verte campagne de ce mois d’août.